SI
DEN
CES

RÉSIDENCES
2021/2022

2020/2021

2019/2020

2018/2019

2017/2018

2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

A.I.M.E - Julie Nioche

A.I.M.E. - Association d’Individus en Mouvements Engagés assure la production et la diffusion de pièces chorégraphique et travaille à la diffusion de la danse et des savoirs du corps dans la société.
Par un travail sur les cultures du geste et les représentations du corps, A.I.M.E. tente d’aborder la danse dans les champs du travail social, médical et éducatif.

A.I.M.E. développe 4 axes de travail en croisements permanents pour répondre aux multiples contextes de créations et de pratiques :
1- Création d’œuvres chorégraphiques (pièces de Julie Nioche)
2- Développement de divers modes de relations aux publics par le partage des pratiques
3- Formations : formations courtes à l’attention d’artistes, d’équipes de professionnels du secteur médico-social ou culturel, et formation longue dans le cadre du D.U. « Technique du corps, monde du soin » de l’Université Paris VIII en direction de praticiens somatiques, danseurs, professionnels du secteur médico-social
4- Travail analytique et approche critique des interventions sur les terrains : recherche de nouvelles façons d’évaluer les pratiques corporelles et leur impact dans différents contextes et production d’outils pour communiquer sur les savoirs du corps dans les milieux culturels, sociaux et médicaux

Julie Nioche est danseuse, chorégraphe et ostéopathe.

Depuis 2007 elle déploie ses projets artistiques avec A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés avec une équipe de collaboratrices et collaborateurs artistes, universitaires, praticiennes somatiques, acteurs du monde associatif). A.I.M.E. travaille a à la diffusion de la danse et des savoirs liés à cette pratique, notamment les pratiques somatiques, dans le milieu médico-social et éducatif. Julie Nioche travaille la danse comme espace de recherche pour rendre visible la sensibilité et l’imaginaire. Chaque création est un projet d’expérimentation qui porte une attention particulière au processus, au chemin menant à la réalisation.

"How to with Julie" (titre provisoire)

Projet

Ce projet est né d’une invitation de la chorégraphe Mia Habib (Norvégienne originaire d’Israël) à Julie Nioche.
Les deux artistes se sont rencontrées lors de la création MATTER de Julie Nioche entre 2006 et 2008 (puis en 2014 pour une reprise de la pièce). Leur appétit pour les projets engagés dans l’espace social les pousse à multiplier les collaborations.
Aujourd’hui c’est Mia qui invite Julie à participer à son projet HOW TO DIE – inopiné 2 : une enquête transdisciplinaire sur le deuil écologique, la panique culturelle et le sentiment d'effondrement.
L'équipe artistique et l'équipe de recherche du projet initial, How to die – Inopiné (2020), était composée des danseurs Harald Beharie, Anna Pehrsson, Asher Lev et Nina Wollny, de l'artiste sonore Jassem Hindi, du costumier Ali Hazara, de la créatrice lumière Ingeborg Olerud, de la conseillère artistique Steinunn Ketilsdottir et des chercheurs Marie Kraft, Namik Mackic et Ashkan Sepahvand.

Aujourd’hui 5 chorégraphes de 5 pays différents se lancent dans le processus de création partitionné par Mia Habib.
Il s’agit de Tommy Nooman ( Amériques) , Thais Di Marco ( Brésil) , Thami Hector Manekehla (Afrique du Sud), Filiz Sizanli ( Turquie) et Julie Nioche (France).Tous vont travailler de manière synchrone sur la saison 21-22, mais à distance géographique les uns des autres, pour créer chacun une adaptation de la partition solo.

Chacun d'entre eux est invité à travailler pendant quatre semaines dans ses différents lieux géographiques, en développant son solo en étroite interaction avec « sa » communauté : en impliquant d'autres personnes dans sa pratique, à l'extérieur et à l'intérieur, ainsi qu'en interviewant et en conversant avec des "informateurs" - des acteurs civiques, des décideurs politiques locaux, la police ou d'autres personnes qui, selon eux, pourraient être utiles ou
pertinentes pour le processus. La période de quatre semaines s'achèvera par une présentation locale et publique du solo. Cette présentation peut avoir lieu à l'intérieur ou à l'extérieur de la communauté.

Au printemps 2022, les 5 chorégraphes se rencontrerons avec Mia Habib en Norvège pendant deux semaines, pour adapter tous les solos à un format scénique. Ces deux semaines seront également l'occasion de s’engager dans le travail de chacun. Chaque oeuvre sera présentée comme une oeuvre autonome, mais le public est invité à voir les
six oeuvres au cours d'une ou deux journées. De cette façon, le travail formera également un "mass solo" - un ensemble d'oeuvres contenant les six solos.

Distribution

Danseuse, Chorégraphe : Julie Nioche