SI
DEN
CES

Les accueils d’artistes offrent aux compagnies professionnelles un cadre de travail adapté mettant en valeur le chemin emprunté dans sa nécessité créatrice. Cette notion d’accueil est une réalité exigeante qui nécessite une écoute, une temporalité et un investissement sensible.

La ligne artistique de ce lieu de création est d’accueillir la diversité des esthétiques chorégraphiques et des autres disciplines artistiques.

RÉSIDENCES
2017/2018

2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

MÉTÉORES / Aline Landreau

Météores est un espace partagé de recherche dédié à la création et à la culture chorégraphique, fondé en 2010 et implanté à Nantes depuis 2013, dans lequel chaque artiste porte un projet esthétique et politique singulier. Il réunit actuellement Agnieszka Ryszkiewicz, Aline Landreau, Beatriz Setién, Émilie Combet, Laurie Peschier-Pimont et Volmir Cordeiro. D'autres artistes le rejoignent en fonction des projets et des collaborations. En tant que constellation artistique et outil administratif mutualisé, Météores pose l'intention collective d'agir pour l'art et la société, et permet la production et la diffusion d'une multiplicité de formats artistiques : objets chorégraphiques, objets plastiques, sonores, éditoriaux et pédagogiques.
meteoresproduction.tumblr.com
 

Aline Landreau, chorégraphe et performer, questionne par son travail l'endroit du trouble perceptif à l’intérieur du cadre formel et symbolique du théâtre, et développe la fiction d'une identité primitive et fluctuante, à travers mouvement, voix et scénographie.
Aline suit en 2005 la "Formation d'Artiste Chorégraphique" du Centre National de Danse Contemporaine à Angers, suite à une incursion au Conservatoire de Bordeaux et des études de Philosophie, puis intègre en 2009 le programme master "Essais" dédié aux investigations chorégraphiques émergentes. Elle obtient en 2012 la bourse "danceWeb / Wildcard" du festival Impulstanz à Vienne, et participe à la résidence collective en octobre 2013 "The Gathering" qui fait l'objet d'une publication au printemps 2014.
Aline Landreau travaille depuis 2008 avec des chorégraphes tels que Loïc Touzé, Kosei Sakamoto, Emmanuelle Huynh et Vincent Dupont, comme interprète ou assistante, et co-fonde Météores en 2010, une constellation ainsi qu'un pôle de recherche chorégraphique, afin de comprendre activement ce que peut être une communauté artistique au travail. Elle collabore avec Laurie Peschier-Pimont, Beryl Breuil et Antoine Monzonis-Calvet sur le projet sonore "Locomotive", avec la chorégraphe Marie Orts autour de la proposition "Nage(s)", et dernièrement avec la plasticienne et scénographe Stéphanie Rauch sur le projet "Gelände" présenté dans la Galerie am Schillerplatz à Vienne en mai 2014.
Elle poursuit également depuis plusieurs années un travail de sensibilisation et de transmission, guidée par son intérêt pour les pratiques somatiques et l'improvisation, dans de multiples contextes : établissements scolaires, hôpitaux et festivals, dont le "Kyoto International Dance Workshop Festival" et "Extension Sauvage" à Combourg.
Ses pratiques se déploient actuellement entre Nantes et Berlin.
alinelandreau.com