SI
DEN
CES

Les accueils d’artistes offrent aux compagnies professionnelles un cadre de travail adapté mettant en valeur le chemin emprunté dans sa nécessité créatrice. Cette notion d’accueil est une réalité exigeante qui nécessite une écoute, une temporalité et un investissement sensible.

La ligne artistique de ce lieu de création est d’accueillir la diversité des esthétiques chorégraphiques et des autres disciplines artistiques.

RÉSIDENCES
2017/2018

2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

Compagnie LES PUTES

Pauline BROTTES et Emilie Sri Hartati COMBET, allias LES PUTES, se rencontrent d'abord en 2004 au CNR de Grenoble, puis affirment leur collaboration au sein de leur formation au CNDC d'Angers sous la direction d'Emmanuelle HUYNH en 2009. Depuis, elles n'ont cessé de collaborer jusqu'à inventer et incarner LES PUTES en 2010. Elles créent Tirées d'une histoire vraie, pute! en 2011 puis Générations con, elles vécurent heureuses et eurent beaucoup d'amant-e-s en janvier 2014 et travaillent actuellement à la création de Lovely piece of Shit/Shity piece of Love.

LES PUTES proposent des formes chorégraphiques engagées participant au courant de pensées et d'actions queer et pro-sex. En tant que chorégraphes et interprètes, elles s'accordent sur une identité poétique et politique de réappropriation du corps. Leur démarche s'inscrit dans une volonté d'investir l'espace scénique pour contribuer à élaborer de nouveaux imaginaires de corps, de pratiques et de représentations sociales. 

Leurs propositions scéniques jouent sur les limites de l'indécence sous des formes poétiques vibrantes de fragilité et de sincérité. Sans frontières, elles mêlent leur intimité à leur travail en incarnant des présences entre fiction et réalité.

La complicité sans failles qu'elles entretiennent depuis le début de leur collaboration leur offre un cadre de travail, sans compromis, et dessine une identité chorégraphique singulière. Elles tentent ainsi de choisir, dans le consensus, leurs propres modalités d'actions en marge et/ou au sein d'un marché chorégraphique dominant.