SI
DEN
CES

Les accueils studios qui s’inscrivent dans des périodes de 5 à 10 jours, offrent aux compagnies professionnelles un cadre de travail optimal. Chaque compagnie propose un temps de rencontre ouvert à tous, gratuit, qui permet un échange privilégié avec les artistes en résidences dans un autre cadre que celui de la scène : apprehender la réalité et la diversité de la création contemporaine.

RÉSIDENCES
2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

Compagnie L.Michel

Depuis 2002, la compagnie mène une recherche chorégraphique autour de la matière. 

Nous menons un travail autour de la poèsie du geste qui nous conduit à une relecture d'objets et de matériaux, d'espaces quels qu'ils soient que nous mettons en mouvement par le biais du corps.

Ce qui nous intéresse c'est de montrer que l'outil n'est pas celui que l'on croit. Nos collaborations avec plasticiens, musiciens et ingénieurs nous ont mené à cette démarche qui se veut curieuse et ludique. 

Puisque notre imaginaire d'artistes s'est aiguisé au fil des expériences et rencontres, il nous semblait utile et agréable de la faire partager: il ne s'agit pas d'imposer quoi que ce soit au spectacteur mais plutôt de suggérer une approche. A chacun la liberté d'apprécier selon sa propre expérience et sa propre sensibilité. 

 

Projets chorégraphiques : 

2002 Enveloppes créé et dansé avec la collaboration d'A.Boulanger

2004 Matière avec la collaboration de M.Lelièvre chorégraphe, interprète

2005 Depoenpo, L.Michel chorégraphie et interprétation 

2007 Razh2o avec la collaboration de J. Bondil, plasticienne et scénographe

2009 Visible/Invisible avec la collaboration de C. Guimbard plasticienne/photographe

2010 Promenons-nous avec la collaboration W.Menter plasticien, musicien

 

Projets pédagogiques

2008 à 2013 Interventions dans les lycées option "Art danse" 

- Autour de travail de T.Brown, répertoire Set and Reset

- Composition chorégraphique avec l'Ecriture Conté, écriture du mouvement dansé

2010 Contretemps vidéo danse avec la collaboration de M.E Beyne, réalisatrice pour une classe de Terminale L

2011-2014 Interventions pédagogiques au Château de Maisons Laffitte, Danses Renaissance et Ecriture Conté, classe de Primaire et Collège. 

 

Après avoir suivi une formation en danse classique, Lisiane Michel se forme à la pratique de diverses techniques de danse contemporaine. Suite à des collaborations au sein de diverses compagnies, elle s'oriente vers l'écriture chorégraphique et créé un premier un duo en binôme avec A. Boulanger en 2002. Deux soli suivront dont Razh2o qui prend place sur l'eau et s'intègre dans le paysage sans le pertuber. Intéressée par la pédagogie, elle se forme en écriture du mouvement dont elle se sert comme d'une boite à outil pour donner aux élèves des clés de composition dans le langage  abstrait de la danse contemporaine. Et puis, une thèse en ostéopathie sera soutenue en 2015... 

Carine Guimbard développe une pratique de recherche dans le champ de l'art, questionnant les mécanismes autour des pratiques artistiques allant du statut de l'artiste, de l'espace de monstration au spectateur. Parcourant des étendues non définies comme relevant du chalp de l'art en les infiltrant pour les décaler, la recherche se manifestation dans des espaces variés peu référencés ou prédisposés. Cette recherche prend forme par déplacements, retournements avec un ancrage dans le quotidien et ses formes existantes tout en maintenant un lien quasi unitaire dans la relation à l'autre devenant réceptionneur, acteur, lecteur, dessinateur, passeur.