SI
DEN
CES

RÉSIDENCES
2018/2019

2017/2018

2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

Les Dupont/d

MARION UGUEN

A l'issue de la formation professionnelle "danseur contemporain : perfectionnement" au Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse en 2005, Marion Uguen développe un travail de recherche (mouvement et image filmée, interventions en milieu urbain) lors de résidences au Point Ephémère (Paris), Bains connective (Bruxelles) ainsi qu'au Générateur (Gentilly). En 2007, elle est interprète dans Mon fantôme écrit et mis en scène par Pascal Rambert et collabore avec Pierre Dumonthier et l'école d'arts de Rueil-Malmaison pour Grand atelier, performance collective pluridisciplinaire. En 2010, elle crée la pièce Ceci n'est pas du ping-pong,jouée lors du festival international C'est de la Danse Contemporaine du CDC Toulouse. Du mouvement à l'image-mouvement, Marion Uguen aborde également l'audiovisuel par le biais d'actions filmées, de captations urbaines et de réalisations vidéos. Elle crée le projet Un jardin à la française en 2011/2012 en coproduction avec le CDC Toulouse et partenariat avec la Ville de Toulouse dans le cadre de la bourse Toulous'up, Le Générateur, Frasq, Pronomade(s) en Haute-Garonne, centre national des arts de la rue (accueil en résidence). En 2012/2013 Marion Uguen participe à la session de la formation professionnelle Transforme à l'Abbaye de Royaumont. En juin 2013, elle initie une pratique d'improvisation parlée et dansée, Exercitare, qu'elle développelors de résidences de recherche ( CDC-Toulouse - Midi-Pyrénées, le CND à Pantin, Les Eclats - Pôle régional dédié à la danse contemporaine en Poitou-Charentes, le Générateur à Gentilly, Mains d'oeuvres à Saint-Ouen et Micadanses à Paris.) Cette pratique a bénéficié du Fonds de soutien à l’initiative et à la recherche (Arcadi).  Marion Uguen est soutenue en 2015 par les Petites Scènes Ouvertes(réseau inter-régional pour la diffusion chorégraphique).