SI
DEN
CES

Les accueils d’artistes offrent aux compagnies professionnelles un cadre de travail adapté mettant en valeur le chemin emprunté dans sa nécessité créatrice. Cette notion d’accueil est une réalité exigeante qui nécessite une écoute, une temporalité et un investissement sensible.

La ligne artistique de ce lieu de création est d’accueillir la diversité des esthétiques chorégraphiques et des autres disciplines artistiques.

RÉSIDENCES
2017/2018

2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

LUCANE

Aëla Labbé I Stéphane Imbert

Les liens (liants) de la photographie, de l’assemblage (sculpture) au travail du corps (danse)sont pour nous une inspiration commune. C’est la relation à l’instant, au présent.
C’est faisant suite à des expériences artistiques partagées, créations chorégraphiques, animations d’ateliers, performance en exposition, que notre besoin de créer LUCANE est né.
Dans ce cheminement s’inscrit notre envie de chercher ensemble des instants à partager, à éprouver, à offrir à d’autres présences.
Pour cette première semaine de travail nous explorerons les matières gestuelles de la pièce.
Nous souhaitons articuler l’écriture chorégraphique en un jeu de va-et-vient autour de dualités telles que le mouvant et le statique, le souple et le rigide, le physique et le plastique,
la présence et l’absence, le populaire et l’œuvre d’art. Ces sujets font partie intégrante de notre recherche au sein de LUCANE et de notre désir de mêler l’art vivant à l’art visuel.
Ces qualités sont également impulsées et inspirées par l’œuvre de l’artiste Michelangelo Pistoletto la Vénus aux chiffons à l’origine DE LA CAVE AU GRENIER.