SI
DEN
CES

RÉSIDENCES
2021/2022

2020/2021

2019/2020

2018/2019

2017/2018

2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

Collectif les Herbes Rouges

Lola Lefevre suit une d'abord une formation en haut niveau en gymnastique rythmique avant de se tourner vers la danse contemporaine et le cirque. En 2014, elle intègre la Salzburg Experimental Academy of Dance (SEAD) où elle s'enrichit auprès d'artistes internationaux tels Lali Ayguade, Edivaldo Ernesto, Meytal Blanaru, Julyen Hamilton,Yoann Bourgeois etc .. Intéressée par les projets pluridisciplinaires, elle collabore avec des plasticiens, des vidéastes et des circassiens depuis 2017. Elle co-fonde avec Augustin Alriq la compagnie Sauvage comme une image en 2019 dans les Hautes- Alpes, et intervient en milieu scolaire. Lola travaille comme interprète dans les compagnies Tétrapode,Danser sur vos Murs et Remue Ménage.

Claire Blanc est danseuse, chorégraphe et photographe. Après s’être formée au JBA, elle intègre la compagnie junior Le Marchepied (Suisse) et le KCDC Dance Journey Program (Israël) où elle crée ses deux premières pièces et rencontre le travail de chorégraphes tels que Rami Be'er, Eyal Dadon, Sharon Vaisvaser, Corinne Rochet et Nicholas Pettit. Elle s'installe ensuite à Toulouse et participe à différents stages de danse, clown et cirque. En parallèle de ses études d'Histoire, d'Arts du spectacle et du DU "Danse improvisation, créativité, intervention", elle participe à différents projets en tant que danseuse et photographe, tels que "Moving Stills" dirigé par Alice Klueger (Hambourg). En 2016, elle crée la compagnie La Gli-glouks avec la danseuse Lola Janan et collabore depuis 2017 avec la chanteuse et musicienne Salomé Perli sur divers projets mêlant musique, danse, vidéo et arts plastiques.

Lola Janan entame sa formation de danseuse interprète à Toulouse et à Bordeaux. Elle intègre ensuite le cursus de perfectionnement du danseur au sein de la compagnie junior CobosMika. Elle participe à de nombreux stages d’improvisation et de créations chorégraphiques, comme le B12 en Allemagne ou encore à des programmes intensifs comme l’International Dance Week Budapest. En 2016, elle crée la compagnie « La Gli-glouks » avec la danseuse Claire Blanc. De là, nait un premier duo « GESTE » en 2016 et un solo « LE GÉNOME HUMAIN » en 2020. Elle entame en parallèle des études supérieures en langues étrangères à l’université de Nanterre et en gestion de projets culturels au CNAM. Elle travaille également comme artisteinterprète pour la chorégraphe Ambra Senatore sur divers projets du CCNN dont «JEST (Eventail #5)», «Cendrillon» et actuellement « Pas au Tableau » et « En échange ». Ces actions ont eu lieu à des endroits très divers : musées, opéras, salles de classes, distributions alimentaires, etc.

Laura Morin débute sa formation en danse contemporaine et danse classique au conservatoire de la Roche-sur-
Yon, ainsi qu'en hip-hop auprès de la compagnie S'poart. En 2015, elle décide de poursuivre sa formation technique aux Ballets du Nord (CCN de Roubaix), complétée par une formation théorique en licence danse à l'Université Lille III. Après avoir obtenu son EAT en danse contemporaine, elle part en Espagne, où elle intègre la junior company Cobosmika à Palamós. L’année suivante, elle rejoint JV2, la junior company de Jasmin Vardimon, en Angleterre. Elle y découvre l’univers du Physical Theater, qui la passionne et devient une influence-clé de son travail. Laura fonde en 2019 le Collectif Sola(s) avec Sol Pardo, une danseuse Costa ricienne. Elles créent le duo Interferencia, qu’elles dansent dans de nombreux festivals en Europe et Amérique Centrale.En 2020, Laura travaille avec la Compagnie La Cavale, pour LOCUS, un laboratoire artistique. Actuellement, elle est artiste chorégraphique au sein de la Compagnie Système B à Nantes, qui propose des bals du monde et des projets culturels de territoire à forte dimension sociale, ainsi qu'au sein de la Compagnie In Corpus, pour laquelle elle effectue une reprise de rôle pour "La Marche Nébuleuse".Parallèlement, Laura suit une licence de Lettres Modernes, proposée par l’Université Paris Nanterre.

Malou Rédarès suit d’abord une formation aux arts du cirque durant son enfance puis se forme en art dramatique (théâtre ) dans une école professionnelle à Lyon (Le Croiseur). Elle se perfectionne par la suite dans la danse en suivant une formation professionnelle au « Centre chorégraphique, Le Cycle ». Elle continue son apprentissage à l’école « Pole Pik » en danse urbaine en travaillant notamment avec les compagnies Voltaïk, Lignes Urbaines et 100Blazes. Elle suit de nombreux stages et workshops en physical theater,acro-danse et hip-hop. Elle crée ensuite la compagnie Volcà sur Lyon, une compagnie de danse urbaine.

Camille Revel commence à se former professionnellement dans plusieurs centres de formation : Adage à Bordeaux (2 ans), puis Cobosmika en Espagne où elle y reste un an. Elle intègre ensuite JV2 -compagnie junior de la Jasmin Vardimon Company- en Angleterre. Elle participe en tant qu'interprète à la création et la tournée de 3 courtes pièces. Par la suite, elle intègre la Cie Les Boraldes dansent, basée à Rodez (12). Elle y assiste la chorégraphe Fanny Gombert pour la création de la pièce BOIS. Parallèlement, elle est diplômée d'une formation massage Californien et
massage thaïlandais traditionnel (AZENDAY).

Lucía Gervasoni est danseuse, diplômée du CNSMD de Lyon, et professeure de danse contemporaine.
Elle est née en 1996 à Nantes, et a commencé la danse à l'âge de 6 ans au Conservatoire de Nantes. Après avoir obtenu son Diplôme d'Etudes Chorégraphiques, elle a suivi la formation de danseuse interprète au CNSMD de
Lyon. Elle travaille en France avec la Compagnie Sous la peau/Claude Brumachon & Benjamin Lamarche pour la création de Anachronos et pour Texane, la Compagnie A’Corps/Karim Amghar, Fabio Crestale, la Compagnie
Alpha-Oméga, la Compagnie Copier Coller/Tidiani N'Diaye, l'Ensemble Beatus, l'Ensemble Utopik, l'association PaQ'la Lune, la Compagnie Volti Subito, en Espagne avec le chorégraphe Yuri Gudushauri, au Luxembourg avec Jill
Crovisier, et elle a également présenté son propre travail en Argentine. Elle s’est intéressée à d’autres champs comme les arts martiaux (kung fu, karate), le flamenco, le hip hop et le théâtre, ou encore aux arts équestres qui ont
davantage enrichi sa danse. Dans son travail personnel, Lucía prend un chemin de recherche et de création en collaboration avec divers langages artistiques. Elle crée alors des projets chorégraphiques hybrides (musique, arts visuels...). Elle obtient le Diplôme d'Etat de Professeur de Danse Contemporaine au CND de Pantin et enseigne au Conservatoire de Tours, puis à l'Ecole de Danse Adeline Miller à Nantes et au Pont Supérieur Bretagne - Pays de la Loire. En parallèle, elle fonde la Compagnie Yaguareté, dont la naissance est marquée par la création de son solo Cuerpo Negro à Nantes.

Armande Sanseverino commence à se former au CRR de Strasbourg puis au sein de la formation Cobosmika en Espagne (2 ans). Elle intègre l'année suivante JV2- Junior company of Jasmin Vardimonen Angleterre. Elle crée le Solo "Noschua", présenté dans un festival à Paris, puis est ensuite interprète au théâtre d'Elisabeth Czerczuk pour la création d'Yvona. Parallèlement, elle crée le collectif Masdame avec Camille Revel, dans lequel elle chorégraphie et met en scène deux duos et co-réalise un court-métrage. Elle est diplômée d'une Licence d'Arts Plastiques à l'Université Sorbonne Paris 1. Elle est aussi professeure de danse au sein de l'association Art'En danse.

Anna Beghelli d'origine italienne, se forme à Paris à la Juste Debout School (hip hop, house, popping et locking)
sous la direction artistique de Bruce Ykanji, puis auprès de Corinne Lanselle à la danse contemporaine. En 2017 elle suit la formation 'International Contemporary Dance Program' à Turin en Italie, orientée sur la technique Gaga.Elle a travaillé comme danseuse pour le Théâtre de l’Opéra Comique de Paris pour les opéras 'Le pré aux Clercs', 'Le Domino Noir' et 'Ercole Amante' sous la direction artistique d’Eric Ruf, Valérie Lesort et Christian Hecq.Les spectacles ont également été présentés au Théâtre National de l’Opéra de Wexford (IRL), Opéra Royal de Wallonie (BE), Théâtre de l’Opéra de Versailles.Anna a dansé sous la direction de Blanca Li à l’ occasion de l’événement «Cartier » à Miami (USA).Depuis 2016 Anna est danseuse pour la compagnie de danse contemporaine et aérienne 'Inosbadan', dirigée par Tanya Lazebnik.En juin 2018 Anna, au côté de Maé Nayrolles, crée sa propre compagnie ANNAMAE et elle est actuellement engagée dans un processus de création d'un duo intitulé MOON ainsi que dans la transmission de la technique de partnering.

Née en 1994 à Toulouse, Chloé Lendormy commence la danse classique à l'age de 3 ans puis continue en découvrant le Jazz et le contemporain avant d'obtenir en 2014 son DEC. En 2015, elle intègre SEAD- Salzburg Experimental academy of danse ou elle fait la rencontre d'artistes du monde entier tels que Julyen Hamilton, Lali Ayguade, Meytal Blanaru, Helder Seabra et bien d'autre encore. Après un wokshhop dans l'école Motta en Autriche, Chloé s’intéresse de plus en plus au théâtre et au cirque. Elle rejoint la compagnie Sauvage comme une Image en 2020.

Éloges des possibilités plurielles

Projet

SYNOPSIS

Croyez-vous au hasard ?

Dans un espace commun de passages et de rencontres dix femmes se croisent, s’ignorent, s’unissent jusqu’à ce que leurs histoires s’entremêlent. À l’intérieur de ce huis clos chacune est présente dans un but bien précis et gravite autour d'un lien étroit tissé par leurs différentes réalités.

Les relations s'entrecroisent et multiplient les possibilités narratives qui deviennent alors anarchiques, créant de nouveaux objectifs, de nouvelles attentes et une nouvelle histoire. La pensée individuelle a-t-elle suffisamment de recul pour décrypter la situation qui est traversée ? S’il est impossible d’y faire face seul, pouvons-nous trouver un sens commun au présent permettant ainsi à l’individu l’attente sans fin de la mort, la lutte de reconnaissance ou encore la recherche de liberté ?

Qu’est-ce qui regroupe toutes ces femmes ici ? Cette pièce est une énigme dramatique et sociale qui évolue à travers l’absurde et la poésie. Elle brise le quatrième mur et resserre les liens avec le public. Son intrigue interactive devient alors une grande devinette pour les interprètes autant que pour les spectateurs.

Distribution

Lola Lefevre, Claire Blanc, Lola Janan, Laura Morin, Malou Rédarès, Camille Revel, Lucía Gervasoni, Armande Sanseverino, Anna Beghelli et Chloé Lendormy.