SI
DEN
CES

RÉSIDENCES
2021/2022

2020/2021

2019/2020

2018/2019

2017/2018

2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

ZUTANO BAZAR - Florence Loison

Zutano BaZar œuvre depuis 2005 à partir de la Sarthe. Nous sous-titrons la compagnie Plateforme pluridisciplinaire à partir du geste.

En amenant la danse à croiser et à s’unir dans la recherche avec plusieurs corps de métiers artistiques – musique, théâtre, arts visuels, arts numériques – Zutano BaZar utilise la pluridisciplinarité comme vecteur de lien et de sens. Co-fondée par la danseuse et chorégraphe Florence Loison, Zutano BaZar invite et accueille régulièrement des artistes dans une temporalité et une fabrication libre.

Notre identité s’inscrit dans un mouvement allant du local à l’international et inversement, dans un incessant et nécessaire aller-retour entre le territoire où elle est implantée et des rencontres avec l’étranger.

Notre créativité s’exprime dans un travail de plateau, de créations in-situ, de laboratoires, de performances, d’impromptus, de workshop, de créations impliquant des amateurs etc, engageant systématiquement la question de la rencontre avec les habitants et les espaces à défricher. 

Les formes imaginées cherchent à se rendre accessible au plus grand nombre en se frottant aux codes et lieux de représentation. Nous aimons croiser des géographies et des géométries humaines multiple au service d’une création qui questionne les frontières, symboliques et réelles.

Zutano BaZar se fonde sur un principe de partenariats, d’échanges de réseaux, de connections et de circulations des informations, des idées artistiques et des humains qui les créent. 

Depuis 2020, l’association participe à la création du futur lieu de résidence artistique pluridisciplinaire L’ASTRAGALE sur la commune de Dissay-sous-Courcillon, porté par Florence Loison et Lénaïc Hureau. 

 

Crédit photo : CSZ Photographie
Crédit photo : CSZ Photographie

HUMAN SCALE – LA GRANDE ÉCHELLE

Projet

Pièce sur le déplacement, le territoire, c’est quoi “habiter quelque part”. Elle questionne la relation à l’autre quand on prend de la distance.

Équipe de cinq interprètes, danseurs et comédiens, la pièce traverse le mouvement, le texte, les arts plastiques et la création sonore.

Un grand lieu est réquisitionné. Quatre femmes et un homme évoluent dans un théâtre de confinement exceptionnel. Des figures particulières vont éclore, au cœur d’enjeux collectifs liés à cet espace : relation avec soi-même, avec les autres – présents ou fantasmés. Dans un entrelacement d’histoires de migrations-de déplacements-d’habitations, la pièce va déployer la chorégraphie d’une variation d’échelles. Les mots et mouvements posent la question de la distance à avoir.

Du plus proche au plus lointain, la grande échelle procède à une exploration de nos humanités.

Distribution

Conception et chorégraphie : Florence Loison

Assistante chorégraphe : Marjorie Kellen

Interprètes : Marie Dissais, Matthias Groos, Marjorie Kellen, Florence Loison, Marie Parent

Ecriture de plateau : Marie Dissais, Matthias Groos, Marie Parent

Création sonore : Denis Monjanel

Scénographie : Cyrille Guillochon

Création lumière et régie : Clémentine Pradier

Régie son : Lénaïc Hureau

Photographie, vidéo : CSZ Photographie, Lalunela postproduction

Conseils techniques Loran Pottier et Jérémy Bonola

Regard sur la dramaturgie : Joël Kérouanton

Regard extérieur : Claire Pidoux

Production : Zutano BaZar