DA
GO
GIE

Convaincus qu’un danseur ne peut se construire d’une seule parole, nous proposons un éventail de plusieurs artistes intervenants. Ils composent ainsi un collège pédagogique commun mais riche du parcours et des outils propres à chacun pour transmettre la danse.
Ce principe est adapté en fonction du niveau des cours, c’est ce que nous nommons " PÉDAGOGIE PARTAGÉE " qui fait la singularité de la transmission au 783 depuis sa création. Matthias Groos est le garant de la cohérence artistique et pédagogique de la pratique.

Toute pratique nécessite une adhésion annuelle à l'association de 15€.
Remboursement uniquement sur présentation d'un certification médical de contre-indication à la pratique de la danse.


Tout adhérent.e accède à des tarifs privilégiés avec nos partenaires :
> Tarif réduit au Quatrain à Haute Goulaine
> Tarif réduit au Cabinet d'osthéopatie Madeleine Champ de Mars - 50 rue Fouré

Intervenants ext.

§ Léa Lansade

Léa Lansade découvre la danse contemporaine en intégrant le conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris d'où elle sort diplômée en 2007.
Après ces riches années d'aventures chorégraphiques, allant du répertoire à la création, elle rejoint le groupe urbain d'intervention dansée du Ballet Preljocaj, centre chorégraphique national d'Aix-en-Provence et poursuit sa carrière d'interprète auprès des chorégraphes Jean-Christophe Boclé, Emilio Calcagno et du metteur en scène Pierre Longuenesse.
Ses intérêts pour la musique et le théâtre la mènent à échanger avec différents artistes lui permettant d'expérimenter diverses formes de représentation, entre composition, écriture instantanée et improvisation, ainsi que différents espaces de jeu.
Titulaire du diplôme d'enseignement en danse contemporaine, elle intervient parallèlement en conservatoire auprès de jeunes danseurs, anime des ateliers pour publics amateurs et est également artiste intervenante en milieu scolaire depuis 2010, y menant divers projets de Danse à l'Ecole destinés aux enfants de maternelle jusqu'aux classes de lycée.
Suite à sa rencontre avec Didier Théron, elle participe à la création de Shangaï Boléro, Festival Montpellier Danse 2011, et danse dans Hara Kiri, Nous Autres, Sacrément Gonflés, Les Gonflés.
En 2012, elle est à la création d' Exploit, de Pauline Simon - pièce primée au concours Danses Elargies du Théâtre de la Ville - présentée en Septembre 2013 aux Théâtre des Abbesses.
A ce même moment, c'est en intégrant la compagnie De l'Entre-Deux qu'elle entame une collaboration auprès du chorégraphe Daniel Dobbels pour la création d' Entre les écrans du temps (mai 2014, Théâtre National de Chaillot) jusqu'en 2017 avec Sur le silence du temps.
Elle est également interprète pour les chorégraphes Mié Coquempot, compagnie K622 (1080 – art de la Fugue, Offrande), Sébastien Ly, compagnie Kerman (Au-delà de l’Absence, Aux portes de l'oubli), Daniel Larrieu, compagnie Astrakan (Littéral, création, Play 612, Chiquenaudes & Romance en Stuc, réactivation), Pauline Simon (Lo-Fi Dance), Sébastien Laurent, compagnie Moi Peau ( Désenchanter – ré enchanter).
Le solo Instantané#2 voit le jour en janvier 2019, fruit d'une collaboration avec le chorégraphe François Ben Aïm et le quatuor Voce.
Elle joue les Déclinaisons de la Navarre aux côtés de Nicolas Chaigneau, une pièce de la compagnie PJPP – Claire Laureau et Nicolas Chaigneau au cours de l'année 2020 et entame la création KNIT avec la metteuse en scène Marine Mane (compagnie In Vitro), le quatuor Impact et le compositeur Karl Naegelen.

,