DA
GO
GIE

Convaincus qu’un danseur ne peut se construire d’une seule parole, nous proposons un éventail de plusieurs artistes intervenants. Ils composent ainsi un collège pédagogique commun mais riche du parcours et des outils propres à chacun pour transmettre la danse.
Ce principe est adapté en fonction du niveau des cours, c’est ce que nous nommons " PÉDAGOGIE PARTAGÉE " qui fait la singularité de la transmission au 783 depuis sa création. Matthias Groos est le garant de la cohérence artistique et pédagogique de la pratique.

Toute pratique nécessite une adhésion annuelle à l'association de 15€.
Remboursement uniquement sur présentation d'un certification médical de contre-indication à la pratique de la danse.

Intervenants ext.

§ Julien Grosvalet

Dès l’âge de 4 ans, Julien pratique la danse dans les différentes écoles de Saint-Nazaire, avant d’intégrer le Conservatoire National de Région de Nantes de 1998 à 2000 où il créé "He venido".
Il poursuit et conclut sa formation à P.A.R.T.S (Bruxelles), l’école d’Anne Teresa De Keersmaeker où il crée entre autres "The last one standing", pièce pour sept danseuses, le solo "Split", et le duo "Scrum" en collaboration avec Lieve De Pourcq.

Ce dernier projet sera présenté de nombreuses fois en France (Festival d’Automne au Théâtre de la Bastille lors de P.A.R.T.S. à Paris en 2001) puis en Belgique à P.A.R.T.S., à l’espace culturel Jacques Franck dans le cadre du festival D’ici et d’ailleurs, au Théâtre de Malines...

Parallèlement, il crée "Bulle de nerfs" en étroite collaboration avec Julie Pavageau, duo qui sera présenté en même temps que le solo "Split" au festival universitaire de Nantes au printemps 2002.

La même année, il rejoint le Centre Chorégraphique National de Nantes où il danse dans l’ensemble des pièces de Claude Brumachon (créations et pièces du répertoire). En 2003 il travaille également à Barcelone avec Ramon Oller.

Il se consacre donc exclusivement à sa carrière d’interprète jusqu'en 2012, date à laquelle Claude Brumachon lui propose une carte blanche qui donnera naissance en janvier 2014 au trio "Forbidden lights", présenté au CCN de Nantes.

Sur cette dynamique de création R14 - juliengrosvalet voit le jour en 2015, dans l'urgence de la création de "Tsunami".

Julien Grosvalet , Julien Grosvalet