DA
GO
GIE

Convaincus qu’un danseur ne peut se construire d’une seule parole, nous proposons un éventail de plusieurs artistes intervenants. Ils composent ainsi un collège pédagogique commun mais riche du parcours et des outils propres à chacun pour transmettre la danse.
Ce principe est adapté en fonction du niveau des cours, c’est ce que nous nommons " PÉDAGOGIE PARTAGÉE " qui fait la singularité de la transmission au 783 depuis sa création. Matthias Groos est le garant de la cohérence artistique et pédagogique de la pratique.

Toute pratique nécessite une adhésion annuelle à l'association de 15€.
Remboursement uniquement sur présentation d'un certification médical de contre-indication à la pratique de la danse.

Les intervenants

§ Manoëlle Vienne

Manoëlle Vienne se forme au Conservatoire Nationale Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, après un passage chez Rosella Higtower.

Interprète pendant une quinzaine d’années au sein de compagnies indépendantes de renommées nationales, elle travaille pour des chorégraphes tels que Denis Plassard, Pascal Montrouge, Fred Bendongué, Emanuel Grivet,…

Elle affine sa pratique au cours de voyages à Bruxelles, Vienne et New-York, qui seront nourris de rencontres artistiques comme celle de Julien Hamilton, Chrisha Perkinson, Frey Faust ou la Trisha Brown Dance Cie.

Elle enseigne deux années dans l’océan Indien, avant de revenir en France. Élève de la formation diplômante au CA du Conservatoire Nationale Supérieur de Lyon, elle prend part aux recherches du groupe en sciences de l’éducation, en éducation somatique, et en esthétique.

Titulaire du Certificat d’Aptitude, elle enseigne et crée aussi bien pour les élèves des conservatoires que pour ceux des écoles publiques dans le cadre de Danse à l’école.

Elle est actuellement répétitrice pour la compagnie de Denis Plassard, pour les spectacles Rites et Suivez les instructions.

# Éducation somatique # Matière et Imaginaire # Causalité dans le mouvement # Personnages abstraits # Physicalité # Densité et fluidité # Qualités de mouvement #

 

Manoëlle Vienne,