DA
GO
GIE

Convaincus qu’un danseur ne peut se construire d’une seule parole, nous proposons un éventail de plusieurs artistes intervenants. Ils composent ainsi un collège pédagogique commun mais riche du parcours et des outils propres à chacun pour transmettre la danse.
Ce principe est adapté en fonction du niveau des cours, c’est ce que nous nommons " PÉDAGOGIE PARTAGÉE " qui fait la singularité de la transmission au 783 depuis sa création. Matthias Groos est le garant de la cohérence artistique et pédagogique de la pratique.

Toute pratique nécessite une adhésion annuelle à l'association de 15€.
Remboursement uniquement sur présentation d'un certification médical de contre-indication à la pratique de la danse.

les intervenants

§ Fernando CABRAL I Cie Corpo Material

Danseur et chorégraphe brésilien, Fernando Cabral commence sa formation en danse
durant ses études universitaires de Lettres et de Journalisme. Ensuite, il travaille
pendant 4 ans pour des compagnies au Brésil et reçoit des prix en 2002 et 2003
comme meilleur danseur et interprète à Porto Alegre – BR.
En 2003, il part pour étudier la création en danse, d'abord en Allemagne à la Folkwang
Hochschule (attachée à la Wuppertal Tanztheater de Pina Bausch), et en 2005 il intègre
la formation Essai au CNDC d'Angers - direction d'Emmanuelle Huynh.
En 2007, produit par le programme Rumos Itaù Cultural Dança de Sao Paulo, assisté
de Benoît Lachambre, il crée la pièce solo Mania de ser profundo à Paris et à Sao
Paulo. Il présente cette pièce dans plusieurs capitales du Brésil en 2007 et 2008.
Depuis 2007, Fernando vit à Paris et depuis il a travaillé avec Dominique Brun, Benoît
Lachambre, Lorena Dozio, Ambra Senatore, Nathalie Collantés et Thierry Bédard.
Entre 2009 et 2016, Fernando développe son travail chorégraphique au sein de
l’association Bagacera, qu'il co-dirige avec la danseuse Lorena Dozio, et présente ses
créations et performances à Paris, Naples, Lausanne, Zurich, Sao Paulo, Teresina...
En poursuivant sa recherche autour de la création des dispositifs de partage et friction
de l'intime en danse, initiée par la création du solo The pleasure is mine en 2015, au
Théâtre de Vanves, Fernando la déploie actuellement sur un triptyque, autour de la
chute, l’effondrement, la reprise et la reconstruction de soi. Ce triptyque est le premier
projet porté par sa nouvelle structure Corpo Material.

,