DA
GO
GIE

Convaincus qu’un danseur ne peut se construire d’une seule parole, nous proposons un éventail de plusieurs artistes intervenants. Ils composent ainsi un collège pédagogique commun mais riche du parcours et des outils propres à chacun pour transmettre la danse.
Ce principe est adapté en fonction du niveau des cours, c’est ce que nous nommons " PÉDAGOGIE PARTAGÉE " qui fait la singularité de la transmission au 783 depuis sa création. Matthias Groos est le garant de la cohérence artistique et pédagogique de la pratique.

Toute pratique nécessite une adhésion annuelle à l'association de 15€.
Remboursement uniquement sur présentation d'un certification médical de contre-indication à la pratique de la danse.


Tout adhérent.e accède à des tarifs privilégiés avec nos partenaires :
> Tarif réduit au Quatrain à Haute Goulaine
> Tarif réduit au Cabinet d'osthéopatie Madeleine Champ de Mars - 50 rue Fouré

Intervenants ext.

§ La 37ème Chambre | Sofian Jouini - artiste invité

Né en 1985, Sofian Jouini passe ses sept premières années à Tunis avant de suivre ses parents en France. En 1999, sur les traces de son frère aîné il intègre HB2, l’école de danse Hiphop de Yasmin Rahmani. Après un passage au sein de C’West, le groupe prend son envol en créant KLP. Sofian participe aux premières créations collectives: Le Sous-sol en 2003 et Sissa en 2006. Il écrit avec Brice Bernier Insolents Solistes, leur premier duo, qui voit le jour en 2008. En 2011, Sofian écrit Tour of Duty, une plongée au coeur de l’histoire de New York et du Hiphop. La pièce s’accompagne d’un documentaire, fruit de ses recherches sur place. La création a lieu à Nantes puis au Théâtre des Abbesses à Paris, avant de partir aux Etats-Unis (Washington DC et NYC).

Fort de cette belle impulsion il produit la saison suivante un concert dansé interprété par les danseurs de KLP et les musiciens et rappeurs de BackPack Jax qui sera joué huit fois en trois semaines dans le quart sud-est des Etats-Unis.

Dans le cadre du festival Les Indisciplinés, il crée en 2014 Stranger Me pour l’EPCC Onyx La Carrière, une réflexion sur le thème de « la poignée de main » (fil rouge du festival), menée avec des collégiens français et roumains. En 2015, dans la continuité de cette recherche sur le rapport à l’espace et à l’altérité initiée avec Stranger Me, il collabore avec l’école Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes à l’élaboration d’un dispositif forain pour les arts vivants ainsi qu’à leur recherches autour de la redéfinition d’un lieu pour la danse.

,