DA
GO
GIE

Convaincus qu’un danseur ne peut se construire d’une seule parole, nous proposons un éventail de plusieurs artistes intervenants. Ils composent ainsi un collège pédagogique commun mais riche du parcours et des outils propres à chacun pour transmettre la danse.
Ce principe est adapté en fonction du niveau des cours, c’est ce que nous nommons " PÉDAGOGIE PARTAGÉE " qui fait la singularité de la transmission au 783 depuis sa création. Matthias Groos est le garant de la cohérence artistique et pédagogique de la pratique.

Toute pratique nécessite une adhésion annuelle à l'association de 15€.
Remboursement uniquement sur présentation d'un certification médical de contre-indication à la pratique de la danse.

les intervenants

§ Lisbeth Gruwez

 

Lisbeth Gruwez commence la danse par une formation classique dès l’âge de six ans puis à partir de 1991 fait ses études de danse à l’Institut Stedelijk d’Anvers avant d’intégrer le P.A.R.T.S. d’Anne Teresa De Keersmaeker pour son cycle de formation de deux ans en 1997-19982,3. Elle débute comme danseuse au sein de la compagnie Ultima Vez de Wim Vandekeybus, puis part travailler avec Jan Fabre avec lequel elle interprète deux pièces importantes Tant que le monde a besoin d’une âme de guerrier et Je suis sang créé au Festival d’Avignon. Elle travaille ensuite pour d’autres chorégraphes de la scène flamande, notamment Grace Ellen Barkey, Sidi Larbi Cherkaoui, Riina Saastamoinen. En juin 2004, son interprétation du solo de Quando l’uomo principale è una donna qu’elle a coécrit avec Jan Fabre a été particulièrement remarquée et constitue une pièce importante du répertoire de danse contemporaine mais aussi de la performance plasticienne 5,2,6. En 2006, elle crée avec le musicien et compositeur Maarten Van Cauwenberghe la compagnie Voetvolk. Toutes leurs représentations se caractérisent par un dialogue hors du commun entre la danse et la musique : Gruwez et Van Cauwenberghe s’enflamment mutuellement avec pour but d’atteindre une symbiose parfaite entre l’auditif et le visuel/matériel.

Intervention dans le cadre du Festival Trajectoire
>>>>>>>>>>>>

PLUS D'INFO

Lizbeth Gruwez, ©Klaartje